Etude d'une entreprise du SBF 120

Etude d'une entreprise du SBF 120

ETUDE INSTRUCTIVE :


La filiale d’une société du SBF 120 a interrogé ses collaborateurs à propos de la cohabitation intergénérationnelle (135 stagiaires & alternants consultés).
Les résultats sont les suivants.

38% des stagiaires et des alternants sont intéressés par la cohabitation Inter

Les formules 2 & 3 d'Accordés* sont plus adaptées au mode de vie des stagiaires et alternants

Les réponses négatives évoquent les raisons suivantes :

           39 % "préfère vivre seul"

           24,4% "préfère vivre en colocation étudiante"

          14,6% "habitent chez leurs parents"

           et seulement 12,2% "n’ont pas envie de vivre avec une personne âgée"

Les autres répondants mentionnent : "je reste avec mon fiancé", "j’habite en couple", " j’ai déjà un appartement" …

* Formule 2 : Participation de l’étudiant seulement aux frais d’usage en échange de menus services. L’étudiant offre au senior de son temps et de ses compétences : assurer une présence certains soirs, faire les courses, partager des repas, organiser des sorties culturelles, initier à l’informatique …

*Formule 3 : L’étudiant s’engage à offrir une veille passive bienveillante et des services spontanés pour alléger le quotidien de la personne âgée. Le loyer solidaire versé par l’étudiant peut aller de 300 à 450 euros en Ile de France, et de 150 à 300 euros en Province