Economie de partage et cohabitation intergénérationnelle

Economie de partage et cohabitation intergénérationnelle

Plusieurs milliers d'entreprises appartenant à l'ECONOMIE DE PARTAGE exercent leurs activités dans presque tous les secteurs à travers le monde, alors qu'il y a dix ans il n'y en avait qu'une poignée. L'idée centrale de l'économie de partage, qui était de favoriser l'accès à un bien ou à un service plutôt que d'en faciliter la propriété, est un changement qui s'est enraciné et qui a été facilité par les technologies numériques et mobiles.

A sa façon, Accordés, en développant la cohabitation intergénérationnelle dans l’univers BtoB, favorise l’accès au logement des jeunes adultes sans pour autant construire de nouveaux logements, mais en utilisant mieux les logements mal occupés. 75,6% des retraités sont propriétaires. Ils disposent en moyenne de 2 fois plus de surface que ceux de moins de 50 ans, (4 pièces et 95 m2). 50% des 28 millions de résidences principales sont en situation de sous-peuplement. Selon l’INSEE, le nombre de seniors de plus de 65 ans vivant seuls dans un logement en situation de sous-peuplement est supérieur à 1,2 million, et proche de 250 000 dans l’agglomération de Paris. Autant de possibilités de loger des jeunes adultes en situation de précarité si tant est que ce « marché » soit bien organisé et régulé.




Quelques liens utiles pour compléter cet article